Palette de mise en forme
Menu
Culture bretonne
 

Saint-Ségal appartient au Pays Rouzig (Ar Vro Rouzig)...

Situé au cœur même du Finistère, à l'entrée de la presqu'île de Crozon, le Pays Rouzig est le pays de la basse vallée de l'Aulne (ar Ster-Aon). La ville principale en est Châteaulin (Kastellin).

Le nom de "Rouzig" a été donné à toute la basse vallée de Châteaulin à cause de la couleur de l'étoffe utilisée au XIXe siècle pour confectionner les vêtements des hommes en particulier. Cette étoffe, la berlingue, fabriquée à la maison à base de fil de lin, de coton et de laine de mouton, n'était pas teintée, elle gardait donc une couleur brun-roux : rouzig en breton. À partir de 1870 environ, le costume est d'abord teint en noir, puis fabriqué dans un drap grenu noir. Une particularité est la coiffe ornée de plumes blanches ou noires que portent les enfants.

   

       Costume de châteaulin                                      Coiffe des enfants ornée de plumes


Le pays Rouzig, limité au sud par les Montagnes Noires et à l'Ouest par le Menez Hom, comprend toutes les paroisses (dites plus tard communes) qui bordent l'Aulne depuis Lothey (Loteï) jusqu'à Landévennec (Landevenneg). Il s'étend au nord jusqu'à la Forêt du Cranou et les Monts d'Arrée. 

 

Traversée par l'Aulne, limitée par la presqu'île de Crozon et le Porzay d'un côté, et par Pleyben et les Monts d'Arrée de l'autre, Châteaulin, gros bourg principal, qui se trouvait au centre de ce territoire devint une capitale administrative et agricole avec entre autre une source de revenus importante que fut la pêche au saumon pratiquée jusqu'à la Révolution.

La danse du  Pays Rouzig est la gavotte, qui se danse différemment selon les 3 terroirs qui composent le Pays :

-Le sud de l’Aulne en bordure du pays Glazick dont la gavotte est la seule du pays Rouzig à se danser du pied gauche en quadrettes,

-Au nord de l’Aulne on trouve les gavottes du pied droit, uniques en Bretagne,

-La gavotte des Monts d'Arrée "mod bidar" de Brasparts commence également du pied droit et se trouve influencée par la traditionnelle gavotte des montagnes puisqu’elle est formée de chaînes longues et se danse assez près du sol.  

Sonneurs de biniou kozh et de bombardes étaient déjà présents dans le pays dès la seconde moitié du XIXe siècle. Nombreux au début du XXe siècle et ils ont continué d’exercer leurs talents jusqu’après la dernière guerre. L’un des plus célèbres d’entre eux était René Horellou (1881-1961) de Dineault (Dineol), animateur renommé et sonneur de bombarde remarquable. La présence de Pierre Douguet, excellent luthier (1853-1931) exerçant à Dinéault, a certainement contribué à la qualité musicale des sonneurs rouzig.

Peu présents dans la ville de Châteaulin, les chanteurs de kan ha diskan accompagnent toutefois les danseurs dans tout le pays rouzig, jusqu’à supplanter totalement les sonneurs autour de Brasparts.

 

Coordonnées
MAIRIE DE SAINT SEGAL - Place de Guillaumes - 29590 Saint Ségal - Tél. : 02 98 73 17 03 -