Accessibilité - Ajouter aux favoris - Contact  
Accueil
La Mairie et vous
Vivre à Saint Ségal
Urbanisme, voirie et développement durable
Culture et patrimoine
Historique du bourg
Lieux et monuments
Etudes et réalisations patrimoniales
Le PNRA et ses paysages
culture bretonne
St Sébastien et autres monuments
Contact
Infos pratiques
ACTUALITÉS
 

MAIRIE DE SAINT SEGAL
Place de Guillaumes
29590 Saint Ségal
Tél. : 02 98 73 17 03

 

> culture bretonne

 

 Dans le souci qui est le notre, de maintenir nos patrimoines, matériels et immatériels, et de le transmettre à nos enfants, la Commission "Culture et Patrimoine" de Saint-Ségal prépare une signature de convention avec BREIZH OFIS .

 

Saint-Ségal appartient au Pays Rouzig 

 

 Situé au cœur même du Finistère, à l'entrée de la presqu'île de Crozon, le Pays Rouzig est le pays de la basse vallée de l'Aulne (ar Ster-Aon). La ville principale en est Châteaulin (Kastellin).

Le nom de "Rouzig" a été donné à toute la basse vallée de Châteaulin à cause de la couleur de l'étoffe utilisée au XIXe siècle pour confectionner les vêtements des hommes en particulier. Cette étoffe, la berlingue, fabriquée à la maison à base de fil de lin, de coton et de laine de mouton, n'était pas teintée, elle gardait donc une couleur brun-roux : rouzig en breton. Une particularité est la coiffe ornée de plumes blanches ou noires que portent les enfants.

           
      costume de châteaulin                              coiffe des enfants ornée de plumes


Le pays Rouzig, limité au sud par les Montagnes Noires et à l'Ouest par le Menez Hom, comprend toutes les paroisses (dites plus tard communes) qui bordent l'Aulne depuis Lothey (Loteï) jusqu'à Landévennec (Landevenneg). Il s'étend au nord jusqu'à la Forêt du Cranou et les Monts d'Arrée

.

 

 Traversée par l'Aulne, limitée par la presqu'île de Crozon et le Porzay d'un côté, et par Pleyben et les Monts d'Arrée de l'autre, Châteaulin, gros bourg principal, qui se trouvait au centre de ce territoire devint une capitale administrative et agricole avec entre autre une source de revenus importante que fut la pêche au saumon pratiquée jusqu'à la Révolution.
 
La danse du  Pays Rouzig est la gavotte, qui se danse différemment selon les 3 terroirs qui composent le Pays :

- Le sud de l’Aulne en bordure du pays Glazick dont la gavotte est la seule du pays Rouzig à se danser du pied gauche en quadrettes.
- Au nord de l’Aulne on trouve les gavottes du pied droit, uniques en Bretagne.

- La gavotte des Monts d'Arrée "mod bidar" de Brasparts commence également du pied droit et se trouve influencée par la traditionnelle gavotte des montagnes puisqu’elle est formée de chaînes longues et se danse assez près du sol.  

La langue bretonne:


 


Historique:

Le breton et le gallois se séparent en deux langues distinctes au Xème siècle.

Chaque langue évolue séparemment et se transforme :
Le vieux breton jusqu'au XII
le moyen breton du XII à 1650
le breton moderne de 1650 à nos jours.

La frontière linguistique:


 

4 dialectes, correspondant aux 4 grands pays de Basse-bretagne, forment le breton moderne.
 

Un trait commun des 6 langues celtes, issues du britonnique et gaëlique, est de privilégier l'action ou l'objet et non le sujet comme dans les langues romanes ou germaniques.
Ces tournures de phrases parfois déroutantes lorsqu'elles sont exprimées en français ont donné lieu au terme de bretonnisme.
Ainsi, là où un français dira:
      - Je mange ma soupe (sujet privilégié)
le breton traduira:
       - Manger je fais ma soupe (l'action)
       -
Debriñ a ran ma soubenn
   ou - Ma soupe je mange (l'objet)
       - Ma Soubenn a zebran